Here Comes the Bride!

Bien le bonjour lecteur!
Voici le post tant attendu ;) 
Tu le sais, c'est la saison des mariages chez moi en ce moment. MES mariages. Notre union civile s'est déroulée le week-end passé et notre "vrai" mariage est le week-end prochain.
Pour l'occasion, je me suis fait une robe de princesse. Enfin... de princesse moderne et pas trop portée sur les froufrous ou les grands chapeaux. Les photos ont été prises en partant pour le mariage, autant te dire que j'étais un petit peu nerveuse!
J'ai choisi d'utiliser le patron Belladone de Deer and Doe. Vu que je l'avais déjà faite (je te montre la bête d'ici quelques semaines, promis) je ne me lançais pas trop à l'aveugle et ça me permettait d'être assez sûre du fit et des modifs dont j'avais envie. J'ai donc recouvert la ceinture et les morceaux supérieurs du dos de dentelle et sauvagement taillé un col bateau et une jupe 3/4 de cercle (principalement par peur de manque de tissu sinon j'aurais peut-être fait un cercle entier).

  • Petite minute astuce: Si tu es comme moi et que les cours de maths sont loin, j'ai deux super ressources pour toi. D'abord, si tu veux un cercle basique, tu peux utiliser ce tableau créé par la blogueuse de J'ai pensé à un truc. Sinon j'ai trouvé via Pinterest, cet article. Il est très clair (mais en anglais). Dedans, l'auteure montre non seulement à quoi ressemble une jupe cercle, 3/4 cercle ou 1/2 cercle mais offre aussi un super outil à télécharger en pdf dans le quel il suffit d'encoder le tour de taille et la longueur de la jupe (et même plus) et magie! tu as les dimensions de tes rayons! Grand bonus: il y a une colonne pour les jupes 3/4 et 1/2 cercles aussi (ça ressemble à ça). C'est vraiment simplissime à utiliser et grâce à la magie des formules mathématique tu peux encoder tes mensurations aussi bien en pouces qu'en centimètres :).

En ce qui concerne le tissu. Il s'agit d'une part d'un satin de coton "ivoire" qui vient des Coupons Saint Pierre et d'autre part d'une dentelle ramenée de Sicile il y a des années par ma maman. J'ai souligné la ceinture de passepoil doré et les découpes dos de biais assorti. Au niveau des finitions, la jupe est terminée par un biais-parementure doré aussi (qui briiiiiille quand je bouge).J'ai tout de même eu un moment de stress. La robe a été terminée le jeudi soir avant le mariage (qui était le samedi) et jusqu'à la fin j'ai hésité entre: "elle va être canon" et "je vais avoir l'air sortie d'un péplum des années 50-60".  La bonne nouvelle c'est que je suis ravie de ma robe qui a eu beaucoup de succès et qui est d'un confort inégalable. En plus, elle va nickel avec mon trench! Et j'ai bien fait de soigner le dos vu que c'est ce qu'on voit le plus pendant la cérémonie civile ;) Petit bonus: on a fait suivre notre union par nos enterrements de vie de jeune fille/de garçon et j'ai eu droit à une séance photo, je vais avoir plein de souvenirs de la chose.Vivement le Brunch du lendemain que je puisse la remettre!
A très bientôt!
A. Yanoudatoi

Séance d'engagement avec Twane

Bien le bonjour lecteur!
Aujourd'hui je viens avec un billet plutôt atypique venant de moi. L'union civile de monsieur futur et moi-même est demain et bien que j'aie déjà "teasé" les copines Instagram avec un bout de ma robe (que je te montre très vite! peut-être même lundi?) je ne résiste pas à l'envie de te montrer quelques unes des photos de la séance d'engagement qu'on a fait au mois de mars. C'était le tout premier jour de soleil printanier dans les jardins du Botanique de Bruxelles.
J'ai gagné cette séance sur le blog de Mlle Wedding en mai passé après avoir découvert Twane et son travail que nous adorons. C'était la première fois que je gagnais un concours! Tu imagines comme j'étais ravie!
La séance c'est excellemment bien passée. Twane nous a mis à l'aise tout de suite et a très vite dissipé notre petite timidité. N'hésite pas à consulter son site, traîner sur sa page Facebook et même le contacter si tu es en Belgique (ou ailleurs!).
A très vite!
A. Yanoudatoi

LA jupe longue de l'été

Salut lecteur!
Tu le sais peut-être mais j'ai un faible pour les jupes longues. J'ai définitivement décidé qu'elles ne me plaisaient qu'avec des sandales mais elles restent pour moi le vêtement le plus agréable les jours où on veut avoir du style sans se battre avec sa garde-robe. La jupe longue marche même en cas de complexe passager des jambes ou simplement pudeur furtive.
Cette jupe n'est franchement pas le vêtement le mieux fini ou le mieux coupé de ma garde-robe. J'aurais pu suivre un tuto ou un patron (comme celui de la maison Victor d'été par exemple) mais j'avais une idée précise de ce que je voulais et la flemme de décalquer. Du coup j'ai mesuré et inventé des rectangles de bonnes dimensions de la ceinture à la jupe froncée en passant par la doublure.

Le tissu est un jersey de lin. Un drôle de tissu, très doux contre les jambes mais un peu transparent. Quand je parlais de finition: j'ai tout fait à la surjeteuse, froncé un petit peu les côtés pour donner un peu de volume (presque exprès ^^) et je n'ai même pas fait d'ourlet. Autant dire que l'affaire a été rapidement pliée.
Voilà, voilà, ma jupe sur mesure faite à l'arrache est devenue un de mes vêtements préférés même si elle me grossit un peu (toutes ces fronces...) comme quoi parfois la simplicité fait très bien le boulot. Je dois dire que la couleur me fait chavirer alors que je trouvais ce jersey vraiment trop rose à la base. J'aurai vraiment passé tout mon été en rose-corail/blanc et bleu (avec un peu de noir de temps en temps).
A très vite!
A. Yanoudatoi

The Diner

Bien le bonjour lecteur!
Je continue mon étalage de fringues d'été avant qu'il ne soit trop tard.
J'appelle cette jupe "The Diner". Avec son noeud dans le dos et son tissu rouge rayé, elle pourrait être la pièce principale d'un uniforme de "café-restaurant" kitch américain. Ça ne m'empêche pas d'être vraiment fan de cette jupette.
Il s'agit, comme tu l'auras tout de suite vu, de la jupe Chardon de Deer and Doe. Je l'ai cousue en 40 cette fois, pour avoir un petit peu plus de confort que dans ma chardon à pois et dans un tissu pour chemise fin et léger-léger mais solide. J'ai eu l'idée de cette version à la seconde où j'ai reçu le patron et c'est un rêve à porter. Malheureusement en regardant par la fenêtre, j'ai l'impression qu'elle ne sortira plus jusqu'au printemps/été prochain. Mais bon, elle aura bien profité de Madrid et ça, ça la console.
Elle a des défauts ma jolie jupe: pour commencer, elle est transparente ce qui est un peu moyen si on ne porte pas des sous-vêtements adaptés (et tellement sexys mais ça c'est une autre histoire) et ensuite elle est un chouïa trop longue pour ma morphologie. Même si je ne les assume pas toujours, j'ai une préférence pour les jupes un rien plus courtes comme ma précédente par exemple.
Retour traditionnel au TWP: la jupette perd un point au niveau du Potentiel Mix&Match parce que elle ne va finalement pas avec grand chose dans ma garde-robe et je ne crois pas que j'arriverai à la recycler pour une saison plus froide. Elle perd aussi au niveau du Dress-Up, Dress Down. Cette jupe est en effet plutôt décontractée. Elle ne passe pas mal avec des tennis plates ou avec mes sandales à talons mais comme je ne peux pas vraiment la porter avec autre chose qu'un t-shirt blanc pas trop ample on est vite limité.
Il faudra que je fasse des tests pour les saisons à venir...
On se revoit très vite!
A. Yanoudatoi

Ps: sorry pour les photos un peu artistiquement floues, les photos du matin sont toujours pâlottes. Lulu s'est incrusté en mode mignon exprès pour contrebalancer et je sais que pas mal d'entre vous apprécient :)

Mélinda à Madrid...

Lecteur, je viens avec une confidence:
"Avant le week-end passé, je n'avais jamais été en Espagne"
Je devais être la seule belge à n'avoir jamais été en Espagne vu qu'il semblerait que ce soit LA destination de prédilection de mes compatriotes en tout cas dans ma région. Tu connais peut-être "On ira tous, tous, tous, à Torremolinos"?
Quoi qu'il en soit j'ai profité de ce week-end si (trop?) proche de mon (mes) mariage(s) pour m'enfuir quatre jours seule avec ma BFF (qui est Madrilène tout de même) et c'était juste ce dont j'avais besoin.
Je ne viens pas te raconter Madrid aujourd'hui, d'autres l'ont très bien fait avant moi. J'écrirai peut-être un peu plus tard un article éclair sur les choses à voir ou à goûter dans cette superbe ville mais aujourd'hui, je viens te montrer le combishort cousu juste avant de partir. Il s'agit du patron Melinda de République du Chiffon acheté lors d'une rencontre avec la créatrice en mai. Elle avait alors essayé de me convaincre que ma peur du combishort n'était pas fondée (j'ai des traumatismes vestimentaires remontant à l'enfance qui mériteraient une thérapie tu sais).
Et bien! le test a été concluant et je m'en ferais bien une armée (mais pour l'année prochaine parce que ici c'est l'automne tout gris).
Le tissu est une viscose noire à plumes qui vient des coupons Saint-Pierre et une broderie anglaise ramenée de New-York en 2012. Ma seule modification est d'avoir mis 3 boutons de chaque côté plutôt que 4 (je suis trop une rebelle)
Le petit point "pas mal" par rapport au Mix&Match est principalement dû au fait que c'est un vêtement immettable à une autre saison parce que avec des bas ou un pull a perd un peu tout son intérêt pour moi (et je reste traumatisée du pull au-dessus de la salopette, merci maman...)
A très vite!

A. Yanoudatoi


Outfit de la semaine #8

T-shirt Etam, Jupe Kelly déjà vue plein de fois, sandales André
Gilet H&M et foulard H&M
Salut lecteur!

Ça fait longtemps que je ne t'ai plus montré comment vit ma garde-robe. Voici donc du frais et de l'estival. Ça date un mini-peu mais bon... j'aimerais terminer toute cette saison-ci avant de passer à la suivante.
Aujourd'hui, folie folie, je te mets deux photos (!) histoire de ne pas mentir sur la marchandise et de te montrer que en Belgique, même quand il fait magnifique, les matins sont un peu plus frisquets... (et elle est artistiquement floue, n'est-ce pas magnifique? Je me fais pardonner et je te montre mon grand garçon :p). Je ne te présente plus ma jupe Kelly cousue en juillet passé, je ne m'imaginais pas à l'époque que je la porterais autant.

A très vite!

A. Yanoudatoi

La petite Marieke

Bien le bonjour lecteur!
Crois-le ou pas mais ce vêtement a été cousu le premier week-end de mai! Il m'a fait douter ce projet-ci, tu sais? Ce qui explique probablement pourquoi je ne te le montre qu'après près de 4 mois. J'ai déjà écrit trois articles sur le sujet sans jamais les publier (ce qui n'est pas plus mal, mon opinion s'adoucit à chaque tentative). Mais trêve de bavardages, je vais te raconter l'histoire de la petite Marieke.
Tu me connais, lecteur, je ne suis pas une fille très hype. Bien que je suive de près les nouveautés couture, je les couds toujours deux-trois guerres après tout le monde. Malgré ça, ce haut a un PH (= potentiel hype) de trois!

  • Un tissu principal hype avec le très médiatisé Bye Bye Birdy jaune de chez Atelier Brunette.
  • Un tissu complémentaire hype: un petit coupon de batiste aubergine France Duval Stalla  acheté chez Brin de Cousette, "l'entrepraïze" de Tasticotinne.
  • Un patron d'une créatrice hype: Géraldine de République du Chiffon.

Il faut savoir que quand j'ai craqué sur ce tissu jaune (notamment à cause de sa couleur) je savais déjà que je voulais en faire un haut mais... ma couleur de peau en début de saison étant assez proche de celle du tissu, j'avais très peur de l'effet "toute nue". Je me suis donc mise à la recherche d'un tissu contrastant (tu remarqueras au passage que je n'ai pas utilisé mon combo gagnant jaune et bleu...).
L'idée de base était de faire une Datura mais le modèle étant assez plat, j'avais peur que le trop-plein de jaune tue le jaune. Je me suis alors dirigée vers Marieke (la petite Marie en Bruxellois).

J'ai modifié un peu le patron de la robe Marie du livre Un été couture pour l'adapter à ma silhouette et mon envie. J'ai coupé un S à la poitrine, un M à la taille et un S aux hanches, raccourci la première jupe, supprimé la seconde et monté (exprès) ma parementure à l'envers pour avoir un bord contrastant. De même j'ai ajouté un bord contrastant en dessous et supprimé les mancherons. Je suis plutôt contente de mes finitions et le modèle a vraiment un bon fit.
(Petite note à l'attention des copines enceintes ou très jeunes mamans: ceci est un patron de la win pour le post-partum! La basque cache le bidou tout mou et le boutonnage donne un accès aisé aux seins si c'est nécessaire: youpie!)
Bref, on est d'accord, j'étais bien partie mais il y avait un mais. Ce haut ne m'allait pas. C'est peut-être un peu catégorique mais il allait mieux à la Yanoudatoi d'avant avec ses dreads qu'à celle d'aujourd'hui. Il faut savoir qu'à la base ça donnait ça:
Ce jaune+ce rose+cet aubergine... c'était trop "casual-short/sarouel-sandalettes" pour mon tous-les-jours. La bête est donc restée quelques semaines sur son cintre. Mais ça m'énerve ça tu vois... Une cousette qui reste abandonnée après tant d'efforts et de plaisirs partagés... Je me suis dit qu'en changeant les boutons, elle serait plus sortable, plus "chic"? Les copines d'Instagram ont confirmé, c'était bien les boutons qui posaient problème! On m'a suggéré de mettre des boutons recouverts du même tissu contrastant mais malheureusement je n'en avais pas du bon format et il était temps de boucler la chose! Je me suis contentée de petits boutons marrons. Ils sont malheureusement un peu petits pour les boutonnières ce qui fait des petits plis mais pour le reste ils font l'affaire. Je n'exclus cependant pas d'un jour les remplacer eux aussi (peut-être l'an prochain?).
Pour conclure on va dire que ce n'est probablement pas ma blouse préférée mais qu'après trois mois d'indécision, je me retrouve à la porter régulièrement pour aller au bureau et le week-end. Elle n'est probablement pas mettable pour de grandes occasions mais bon... je ne suis pas souvent invitée chez l'ambassadeur...

A très vite!

A. Yanoudatoi

Fleur de Châtaigne

Hello!
Comme je te le disais samedi, j'ai pas mal de petites choses à te montrer. Certaines ont été cousues en début de saison, d'autres sont plus récentes. Je n'ai pas vraiment le courage de les présenter dans l'ordre donc je vais tout te présenter en vrac.
Une des pièces indispensables en été est pour moi le short et mon short en lainage étant exclus dès qu'on passe les 12-15 degrés il était nécessaire que je me couse un short toute saison.

A vrai dire, j'ai eu cette version en tête dès que j'ai reçu le patron cet automne, je voulais un short qui aille avec toute ma garde-robe, qui soit quand même un petit peu rigolo mais classique et que je puisse porter toute l'année et au boulot comme en vacance. Pour être honnête, je peux difficilement le porter au boulot, en tout cas pas sans bas parce que il est vraiment court. Quoi qu'il en soit, il reste parfait pour le week-end!

Le tissus est un coton épais un peu rigide qui vient des Coupons Saint-Pierre, tu remarqueras que mon obsession des pois n'est pas terminée, c'est le petit frère de celui de ma jupe polka. La couture s'est déroulée sans encombre. J'ai posé un petit passepoil anthracite pour mettre en valeur la découpe et le reste a suivi. Je suis vraiment contente de mon nouveau copain qui a déjà été bien porté cette saison notamment grâce à un nouveau concept que j'applique à ma garde-robe, je t'en reparle fin septembre, début octobre!

A très vite!

A. Yanoudatoi